La détection des tricheurs, moteur de la dépression

À passer son temps à s’exposer aux inégalités, cover-ups, urgences humanitaires ou autres, à force de laisser Internet nous informer de tout ce qui devrait nous alerter, le système de l’empathie se met en alerte et tente de trouver partout et tout le temps les coupables.

Cette agressivité, salutaire dans un groupe social puisqu’elle permet de l’assainir et de permettre le bien de nos semblables, est dangereuse dans un monde désert — uniquement habité de voisins, de personnages virtuels, de « relations », de capitalistes de l’émotion, etc. La croyance générale en la « vie privée », une extension normale de la foi en la propriété (privée), fait en sorte que le monde est plein d’indifférents qui « cultivent leur jardin ». Dans ce contexte, donc, si on a le malheur d’avoir l’empathie dans le plafond, on tourne sur soi-même, à chercher partout les pires coupables…  et on finit parfois par se causer du tort également…. « après tout, je suis un salaud moi aussi… ».

Tous ces mécanismes sont exposés dans cet article, un chapitre de livre, qui explique l’association entre empathie et dépression (la première cause d’invalidité dans les pays industrialisés, dans peu de temps, selon l’OMS).

Ce qui me rassure, en un sens, est que ce serait la structure sociale qui rendrait des gens empathiques de moins en moins capables d’agir, et de plus en plus en plus portés agir contre eux-mêmes. Subitement, je vois moins de tricheurs autour de moi… et plus de semblables! Vive les dépressifs!

Sérieusement, on a prouvé (voir l’article) qu’il y avait une corrélation entre la maturité de l’enfant (capacité à se mettre à a place des autres, à faire preuve d’empathie, etc.) et le risque subséquent de dépression. Il faut juste mieux s’occuper de nos enfants doués…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s