Les barbares

La culture de la violence. Savourer les derniers soubresauts de nos neurones miroirs.
Le crime parfait : le terroriste « pas pour de vrai » fait mal, c’est prouvé, via les neurones miroirs / empathiques, mais ça ne laisse pas de traces.
Le besoin d’une nouvelle éthique, à cause du nouveau média. Le problème s’était posé à l’époque de la naissance des tabloids, en angleterre au début du XXè siècle.

Horror films: tales to master terror or shapers of trauma?

Ballon B, Leszcz M.

Am J Psychother. 2007;61(2):211-30.PMID: 17760323 [PubMed – indexed for MEDLINE]Related citations

The relationship of trauma exposure to sex offending behavior among male juvenile offenders.

McMackin RA, Leisen MB, Cusack JF, LaFratta J, Litwin P.

J Child Sex Abus. 2002;11(2):25-40.PMID: 16221638 [PubMed – indexed for MEDLINE]Related citations

[Viewing of horror and violence videos by adolescence. A study of speech samples of video consumers with the Gottschalk-Gleser Speech Content analysis]

Hopf H, Weiss RH.

Prax Kinderpsychol Kinderpsychiatr. 1996 May-Jun;45(5):179-85. German. PMID: 8737514 [PubMed – indexed for MEDLINE]

37.

The horror! The horror! Reflections on our culture of violence and its implications for early development and morality.

Emde RN.

Psychiatry. 1993 Feb;56(1):119-23.PMID: 8488206 [PubMed – indexed for MEDLINE]Related citations


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s